Encyclopédies Thomassian

Nous écrire Mise à jour du 11 novembre
   

 

 

TARGA

N°1 (15.11.1947) – N°39 (3.1951)

Titre exact
1 à 7 : TARGA
8 à 15 : Jeune Gars présente TARGA
16 à 18 : Jeune Gars TARGA
19 à 34 : TARGA
35 à 39 : TARGA Magazine

Mensuel (2 à 39)
Note : le premier TARGA n’est pas numéroté et n’indique aucune périodicité.
Deux formules :
1 à 22 : 16 pages format 24 x 32
23 à 29 : 36 pages format 18 x 24
Titre jaune sur fond rouge
E.D.S. (Éditions du Siècle), 8 rue de Brest (Lyon)
Un dossier TARGA a été publié dans HOP ! n°46 (3e trim. 1989)

 

ENCARTS

Le numéro 6 contient un feuillet format 10 x 16 de couleur verte, annonçant le Club Targa et un concours.


Le numéro 13 contient le feuillet-annonce de CAPTAIN’ HORN, publication parue le mois suivant.
Le numéro 14 contient le feuillet-annonce de ACCROCHE CŒUR, publication parue le mois suivant.
Le numéro 22 contient le feuillet-annonce de SUPER BOY, publication parue le mois suivant.



COUVERTURES

1 à 24 : Robba (Robert Bagage)
25 à 39 : Georges Estève

Tant que Targa est présent dans le fascicule, il figure en couverture (n°1 à 34). Quand il disparaît, c’est le récit de tête, d’origine italienne, que le dessinateur Georges Estève met en image :
35 : La rose du pardon (Caprioli)
36 : Le Croisé Noir (Caesar)
37 : La cité du Soleil (Caesar)
38 : Les Forêts Ardentes (Molino)
39 : Orient mystérieux (Polese)

 

SOMMAIRE

Targa
Voici encore un héros inspiré du mythique Tarzan : « Targa le Terrible » vit dans la forêt vierge avec Kan, sa panthère noire. C’est dans la première aventure qu’il rencontre celle qui va devenir sa compagne : Tinga, la fille des sorciers de Balodanka.
Les ambiances sont souvent mystérieuses ou fantastiques, surtout dans les débuts : Targa combat des dragons (n°4), une tribu d’hommes-singes (n°5), des monstres préhistoriques (n°7), le mage du pays maudit (n°10) - qui sort tout droit de la série Prince Vaillant. Ces premiers numéros forment une succession de mondes oubliés, hommes et bêtes d’un autre âge… Malheureusement, la série s’assagit assez vite, sans doute sous la pression de la Commission de Surveillance.

Rapidement, le style du dessinateur évolue : le trait timide du début fait place à des compositions puissantes et échevelées. On sent bien sûr l’influence du Tarzan de Hogarth comme dans la plupart des récits complets lyonnais de cette époque. Il semble d’ailleurs que ces analogies graphiques soient à l’origine de l’arrêt de TARGA, le dessinateur Estève expliquant dans une interview (voir HOP ! n°46) que l’éditeur américain du héros de Burroughs aurait intenté un procès.
Toujours dans cet entretien, on apprend que le créateur de la série était Robert Bagage, tandis que les scénarios étaient écrits par le romancier lyonnais Max-André Dazergues.

Dessinateurs de Targa
Georges Estève (qui signe au début : Stev’son) : 1 à 18.28 à 31
Robert Rocca (qui signe Bob Roc) : 19.20.22 à 27
Mottet (qui signe Motepe) : 21
André Rey (qui signe Carland) : 32 à 34

Bibliographie de Targa

TARGA
N°1 (15.11.1947) : Le totem d’or – 15 pl. (Estève)                           
N°2 (15.12.1947) : Le maître du torrent – 15 pl. (Estève)                  
N°3 (15.1.1948) : L’anneau d’ivoire – 15 pl.(Estève)                        
N°4 (15.2.1948) : Le masque du diable – 15 pl. (Estève)                  
N°5 (15.3.1948) : L’île aux idoles – 15 pl. (Estève)                          
N°6 (15.4.1948) : Le requin de corail – 15 pl. (Estève)                     
N°7 (15.5.1948) : L’empire des monstres – 15 pl. (Estève)                
N°8 (15.6.1948) : La flèche vivante – 15 pl. (Estève)                        
N°9 (15.7.1948) : Le trésor des boucaniers – 14,75 pl. (Estève)                    
N°10 (15.8.1948) : Le pays maudit – 14,75 pl. (Estève)                               
N°11 (15.9.1948) : Trapèze aux tigres – 14,75 pl. (Estève)               
N°12 (15.10.1948) : L’œil du dragon – 14,5 pl. (Estève)                              
N°13 (20.11.1948) : La perle noire – 14,5 pl. (Estève)                                  
N°14 (15.1.1949) : Le palais des jungles – 14,5 pl. (Estève)             
N°15 (15.2.1949) : L’escalier de feu – 14,5 pl. (Estève)                                
N°16 (15.3.1949) : Les justiciers d’ivoire – 14 pl. (Estève)                
N°17 (15.4.1949) : Les trois boules blanches – 14 pl. (Estève)                      
N°18 (15.5.1949) : Le cylindre d’or – 14 pl. (Estève)                        
N°19 (10.6.1949) : Les corsaires de corail – 14 pl. (Rocca)    
N°20 (10.7.1949) : Les monstres aux diamants – 14 pl. (Rocca)       
N°21 (10.8.1949) : Le monstre du lac – 14 pl. (Mottet)                     
N°22 (10.9.1949) : Le Lotus Noir – 13,5 pl. (Rocca)            
N°23 (1.10.1949) : La fée des mines – 15 pl. (Rocca)                       
N°24 (1.11.1949) : La colonne maudite – 15 pl. (Rocca)                  
N°25 (10.12.1949) : La jungle en feu – 15 pl. (Rocca)                     
N°26 (10.1.1950) : Le temple fantastique – 15 pl. (Rocca)                
N°27 (10.2.1950) : L’enfer de la jungle – 15 pl. (Rocca)                   
N°28 (10.3.1950) : Le tombeau du justicier – 11 pl. (Estève)
N°29 (10.4.1950) : L’homme à la cagoule – 11 pl. (Estève)  
N°30 (15.5.1950) : Les révoltés de la jungle – 11 pl. (Estève)
N°31 (15.6.1950) : La cataracte maudite – 11 pl. (Estève)                 
N°32 (10.7.1950) : Le village de la peur – 11 pl. (Rey)         
N°33 (10.9.1950) : La noix de Gor – 11 pl. (Rey)                 
N°34 (10.10.1950) : Le secret du silo – 11 pl. (Rey)                         

Targa a été réédité sous le nom de Agar dans KALAR SPÉCIAL et KALAR. Les textes sont réécrits. Les planches sont intégrales dans le KALAR SPÉCIAL mais remontées pour KALAR (une grande planche du récit complet devenant en général deux planches en petit format). Cette nouvelle version s’apparente à un massacre et donne une fausse idée de la qualité graphique de cette série.

KALAR SPÉCIAL
N°183bis (1er trim. 1979) : Agar et le totem d’or (n°1) – 15 pl.
N°186bis (2e trim. 1979) : Agar et le maître du torrent (n°2) – 15 pl.
N°189bis (3e trim. 1979) : Agar et l’anneau d’ivoire (n°3) – 15 pl.
N°192bis (4e trim. 1979) : Agar et le masque du diable (n°4) – 15 pl.

KALAR
N°211 (8.1981) : Le requin de corail (n°5 et 6) – 60 pl.
N°212 (11.1981) : La flèche vivante (n°7 et 8) – 60 pl.
N°213 (2.1982) : Un pays maudit (n°9 et 10) – 60 pl.
N°214 (5.1982) : L’œil du dragon (n°11 et 12) – 59 pl.
N°215 (8.1982) : Le palais des jungles (n°13 et 14) – 58 pl.
N°216 (11.1982) : L’escalier de feu (n°15 et 16) – 57 pl.
N°217 (2.1983) : Les corsaires de corail (n°17 et 19) – 56 pl.
N°218 (5.1983) : Le monstre du lac (n°20 et 21) – 56 pl.
N°219 (8.1983) : Le Lotus Noir (n°22 et 23) – 55 pl.
N°220 (11.1983) : Jungle en feu (n°24 et 25) – 60 pl.
N°221 (2.1984) : L’enfert vert (n°26 et 27) – 60 pl.
N°222 (5.1984) : L’homme à la cagoule (n°28 et 29) – 43 pl.
N°223 (8.1984) : Les révoltés de la jungle (n°30) – 22 pl.
N°224 (11.1984) : La cascade maudite (n°31) – 23 pl.
N°225 (2.1985) : Le village de la peur (n°32) – 23 pl.
N°227 (7.1985) : La noix de Gor (n°33) – 23 pl.
N°229 (11.1985) : Le secret du silo (n°34) – 24 pl.

Albums
Targa a été réédité aux éditions Regards en deux volumes en 2010 :
Tome 1 : ép. 1 à 11
Tome 2 : ép. 12 à 22

Les séries italiennes
Avec le changement de formule au n°23, la pagination augmente et d’autres séries apparaissent : elles proviennent presqu’exclusivement des éditions A.V.E. (Anonima Veritas Editrice) dont les éditions du Siècle/Impéria  traduisirent de nombreuses bandes dessinées. Cet éditeur italien publiait essentiellement l’hebdomadaire IL VITTORIOSO, mais également des collections annexes de récits complets comme TED ou JIM BRADY.
Les séries parues dans TARGA sont mal adaptées : vignettes retaillées, médiocre impression sur du papier de mauvaise qualité ; sans compter l’absence des sublimes couleurs du VITTORIOSO de l’époque. On a peine à reconnaître les belles planches d’origine. Il ne faut donc pas se fier à la version française pour juger ces dessinateurs. Et ce sera encore pire dans le petit format SUPER BOY !
Note : ces remarques valent évidemment pour d’autres maisons d’éditions françaises qui ont traduit du matériel étranger.

28 et 29 : L’éléphant sacré (L’elefante sacro) – Franco Caprioli
30 : L’ultime sacrifice (Fiamme sul Moriza) – Giorgio Bellavitis
31 : Le spectre de Morgwille (Lo spettro di Morgwille) – Raffaele Paparella
31 : Le brigantin des brumes (Il brigantino tra le brume) – Nevio Zeccara
32 et 33 : Le dernier mammouth (L’ultimo mammouth) – Renato Polese
32 : Sur la piste des traîtres (Le avventure di Jimmy Valli : I rinnegati) – Silvio Cigerza
33 : Rangers ! En avant ! (Rangers, avanti !) – Arnaldo De Amicis
34 : Rendez-vous avec le Soleil (Volare nel Sole) – Alberto et Mario Guerri
34 : À la poursuite des fauves (Sul sentiero delle belve) – Guido Grilli
35 : La rose du pardon (Rose fra le torri) – Franco Caprioli
35 : Après la tempête (Dopo la tempesta) – Mario Guerri
36 : Le Croisé Noir (Il Crociato) – Kurt Caesar
37 : La cité du Soleil (La città del Sole) – Kurt Caesar
38 : Les Forêts Ardentes (Le Selve Ardenti) – Walter Molino
39 : Orient mystérieux (Oriente sconosciuto) – Renato Polese
39 : Sous la vallée des Rois (Sotto la valle dei Re) – Vincenzo Chiomenti

 

BIBLIOGRAPHIE

Les dates précises n’apparaissent qu’au n°12.

N°0 : feuillet-annonce

 

N°1 (15.11.1947) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le totem d’or – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

N°2 (15.12.1947) : couverture Robert Bagage
Le maître du torrent – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

N°3 (15.1.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
L’anneau d’ivoire – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

 

N°4 (15.2.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le masque du diable – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

N°5 (15.3.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
L’île aux idoles – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

N°6 (15.4.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le requin de corail – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

N°7 (15.5.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
L’empire des monstres – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

N°8 (15.6.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
La flèche vivante – 15 pl. (Georges Estève – signé Stev’son)

 

 

N°9 (15.7.1948) : couverture Robert Bagage (signature Robba massicotée)
Le trésor des boucaniers – 14,75 pl. (Georges Estève)

 

 

N°10 (15.8.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le pays maudit – 14,75 pl. (Georges Estève – signé Estève)

 

 

N°11 (15.9.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Trapèze aux tigres – 14,75 pl. (Georges Estève)

 

 

N°12 (15.10.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
L’œil du dragon – 14,5 pl. (Georges Estève)

 

 

N°13 (20.11.1948) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
La perle noire – 14,5 pl. (Georges Estève)

 

 

N°14 (15.1.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le palais des jungles – 14,5 pl. (Georges Estève – signé Estève)

 

 

N°15 (15.2.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
L’escalier de feu – 14,5 pl. (Georges Estève)

 

 

N°16 (15.3.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Les justiciers d’ivoire – 14 pl. (Georges Estève)
Roman : De la brousse à la jungle (début) – d’après le reportage de Victor Robert

 

 

N°17 (15.4.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Les trois boules blanches – 14 pl. (Georges Estève)
Roman : De la brousse à la jungle (suite) – d’après le reportage de Victor Robert [interrompu]

 

 

N°18 (15.5.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le cylindre d’or – 14 pl. (Georges Estève)

 

N°19 (10.6.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Les corsaires de corail – 14 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

N°20 (10.7.1949) : couverture Robert Bagage ?
Les monstres aux diamants – 14 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

N°21 (10.8.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le monstre du lac – 14 pl. (Mottet – signé Motepe)

 

 

N°22 (10.9.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Le Lotus Noir – 13,5 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

N°23 (1.10.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Targa : La fée des mines – 15 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc
Appelez Magnolia 2 fois (ép. 1) – 10 pl. (Félix Molinari – signé)
Un récit d’espionnage fortement marqué par le contexte de l’époque : un couple d’agents secrets anglais est aux prises avec une organisation allemande formée d’anciens nazis.
Salon surprise – 1 page (jeu-concours) illustrée par Francis Péguet
Récit Impéria (policier) : Escale à Tampico – 8 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

 

N°24 (1.11.1949) : couverture Robert Bagage (signé Robba)
Targa : La colonne maudite – 15 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)
Réflexions sur le Salon 49 – 1 page illustrée par Francis Péguet
Appelez Magnolia 2 fois (ép. 2 : Les rendez-vous de Jaffa) – 10 pl. (Félix Molinari)
Récit Impéria (western) : Que justice soit faite – 8 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

 

N°25 (10.12.1949) : couverture Georges Estève (signé)
Targa : La jungle en feu – 15 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)
Appelez Magnolia 2 fois (ép. 3 : Un pilote nommé Satan) – 10 pl. (Félix Molinari)
Récit Impéria (aventures dans le Grand Nord) : (Fantômes) sur la neige – 8 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

 

N°26 (10.1.1950) : couverture Georges Estève (signé)
Récit Impéria (aventures historiques) : L’auberge du Cavalier Aveugle – 8 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)
La petite histoire du ski – 2 pages. Article illustré par Francis Péguet – signé Francis M. Léman
Appelez Magnolia 2 fois (ép. 4 : Le nœud de vipères) – 10 pl. (Félix Molinari – signé)
Targa : Le temple fantastique – 15 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

 

N°27 (10.2.1950) : couverture Georges Estève (signature massicotée : voir l’original) Targa : L’enfer de la jungle – 15 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)
Appelez Magnolia 2 fois (ép. 5 : Noir impair gagne) – 10 pl. (Félix Molinari – signé FM)
Récit Impéria (policier) : L’introuvable docteur Snake – 8 pl. (Robert Rocca – signé Bob Roc)

 

 

 

N°28 (10.3.1950) : couverture Georges Estève (signé)
Targa : Le tombeau du justicier – 11 pl. (Estève)

 

 


Appelez Magnolia 2 fois (ép. 6 : Ne le criez pas sur les toits !) – 10 pl. (Félix Molinari – signé FM)


Récit italien : L’éléphant sacré (début) – 12 pl.
IL VITTORIOSO n°22 (29.5.1949) à 50 (11.12.1949) : L’elefante sacro – 29 pl. Scénario de Luigi Motta et dessins de Franco Caprioli – signé.
Traduit à nouveau dans COQ HARDI 3e série n°8 (16.12.1954) à 14 (15.3.1955).
Aventures aux Indes dans une ambiance superbement mise en images par Franco Caprioli : un garçon intrépide sauve la fille d’un maharajah promise à un sacrifice.

N°29 (10.4.1950) : couverture Georges Estève (signé)
Targa : L’homme à la cagoule – 11 pl. (Estève)
Suède en miniature – 2 pages. Article illustré par Francis Péguet – signé fmp
Récit italien : L’éléphant sacré (fin) – 17 pl. (Franco Caprioli – signé)
Igor – 2 pages. Nouvelle de Roudolph (Raoul Traverso)

N°30 (15.5.1950) : couverture Georges Estève
Targa : Les révoltés de la jungle – 11 pl. (Estève)

Récit italien : L’ultime sacrifice – 17,75 pl.
TED n°43 (s.d.) : Fiamme sul Moriza. Scénario d’Arena et dessins de Giorgio Bellavitis.
Un jeune romain perd ses deux parents, tués par les Goths. Il se porte alors volontaire pour ramener des renforts. Puis, de retour, l’héroïque garçon n’hésite pas à se sacrifier afin de détruire un pont et empêcher les barbares de progresser.
Sans titre – 1 pl. humoristique de Jacovitti avec ses héros les 3 P.
Almanacco VITTORIOSO 1949 (12.12.1948) : Si va sulla montagna… – 1 pl.

N°31 (15.6.1950) : couverture Georges Estève (signé)
Targa : La cataracte maudite – 11 pl. (Estève)
Récit italien : Le spectre de Morgwille – 12,25 pl.
IL VITTORIOSO n°31 (18.8.1946) à 40 (20.10.1946) : Lo spettro di Morgwille – 10 pl./réédité dans TED n°2.
Scénario de Picri (Piercostante Righini) et dessins de Raffaele Paparella.
Un faux spectre terrorise une famille de fermiers pour s’emparer d’un dépôt d’objets précieux. Bud Johnson veille…
Note : ce western a pour héros récurrent Bud Johnson dont il existe deux autres aventures.

Récit italien : Le brigantin des brumes – 11 pl.
TED n°37 (s.d.) : Il brigantino tra le brume – 15 pl.
Scénario de Danilo Forina et dessins de Nevio Zeccara.
Selon les dires d’un naufragé, il existerait une île au trésor dans une zone inconnue enveloppée d’un épais brouillard. Une expédition s’organise…

N°32 (10.7.1950) : couverture Estève (signé)
Targa : Le village de la peur – 11 pl. (André Rey – signé Carland)

Récit italien : Le dernier mammouth (début) – 9 pl.
IL VITTORIOSO n°32 (7.8.1949) à 51 (18.12.1949 : L’ultimo mammouth – 20 pl.  Scénario de Eros Belloni et dessins de Renato Polese.
Le professeur Burn organise une expédition dans l’Arctique pour trouver le squelette d’un mammouth. En cas de succès, il recevra un million de dollars de la Société Paléontologique. Ses deux jeunes fils apprennent que la secte du Triangle Jaune veut s’accaparer cette prime et ils décident alors de prendre part à l’expédition. Les explorateurs découvrent un monde inconnu avec un mammouth vivant ! Mais un traître de la secte s’est infiltré parmi eux.

Récit italien : Sur la piste des traîtres – 14 pl.
TED n°39 (s.d.) : Le avventure di Jimmy Valli : I rinnegati – 16 pl.
Scénario et dessins de Silvio Cigerza.
Western : la caravane où se trouvent deux amis, Jimmy et Alan, est attaquée par les Cheyennes de Bison-Gris. Ils s’aperçoivent que ceux-ci sont munis de fusils et se mettent alors en quête des trafiquants d’armes qui les fournissent.

N°33 (10.9.1950) : couverture Estève (signé)
Targa : La noix de Gor – 11 pl. (André Rey – signé Carland)
Récit italien : Le dernier mammouth (fin) – 8,75 pl. (Renato Polese)
1 strip humoristique de Jacovitti

Récit italien : Rangers ! En avant ! – 8 pl.
IL VITTORIOSO n°45 (6.11.1949) à 52 (25.12.1949) : Rangers, avanti ! – 8 pl. Scénario de Roudolph (Raoul Traverso) et dessins de Arnaldo De Amicis – signé.
À la tête des rangers de l’Ontarion, le capitaine Howards doit maintenir la paix alors que deux puissantes compagnies luttent pour la possession des voies fluviales et que les Indiens se révoltent…

N°34 (10.10.1950) : couverture Estève (signé)
Targa : Le secret du silo – 11 pl. (André Rey – signé Carland)

Récit italien : Rendez-vous avec le Soleil – 14 pl.
JIM BRADY n°15 (12.2.1950) : Volare nel Sole.
Dessins de Alberto et Mario Guerri.
De retour d’un camp de prisonniers, le lieutenant Michel, ingénieur d’aviation, ne découvre que ruines et désolation. Trouvera-t-il le courage de lutter pour reconstruire sa vie ?
Note : la seconde partie a été traduite dans TARGA n°35.

Récit italien : À la poursuite des fauves – 10 pl.
TED n°44 (s.d.) : Sul sentiero delle belve – 15 pl.
Scénario de Roudolph (Raoul Traverso) et dessins de Guido Grilli.
Le chasseur Sir James Hamilton sauve la vie de Nairo, le fils du chef Kisumo. En récompense, celui-ci confie au chasseur le secret du cimetière des éléphants. Un récit se déroulant dans la forêt équatoriale et donnant une belle part aux animaux.

N°35 (10.11.1950) : couverture Estève (signé)
Récit italien : La rose du pardon – 16 pl.
IL VITTORIOSO n°8 (10.3.1946) à 29 (4.8.1946) : Rose fra le torri – 22 pl.
Scénario et dessins de Franco Caprioli – signé.
Un jeune page injustement accusé de vol est chassé du château de Rocherouge. Il est élevé par des bandits de grand chemin. Les années passent. Il fait la connaissance de Véronique, la nièce du marquis de Rocherouge. Après bien des vicissitudes, les jeunes gens finiront par se marier. Un récit à forte connotation religieuse.
Note : Estève a réalisé une couverture pour ce numéro.


Rire d’Automne – 1 page-gag de Jacovitti signée Jac 1948
Almanacco VITTORIOSO 1949 (12.12.1948) : Risate autunnali – 1 page


Bonne chasse – 1 pl. humoristique de Jacovitti avec ses héros les 3 P. signée Jac 1948 Almanacco VITTORIOSO 1949 (12.12.1948) : Caccia grossa ! – 1 pl.
Récit italien : Après la tempête – 13,75 pl.
JIM BRADY n°20 (4.6.1950) : Dopo la tempesta – 15 pl.
Scénario et dessins de Mario Guerri.
Seconde partie du récit paru dans TARGA n°34 (Rendez vous avec le soleil). Michel a épousé son infirmière et il retrouve un travail dans l’aviation.

N°36 (12.1950) : couverture Estève (signé)
Récit italien : Le Croisé Noir – 24 pl.
IL VITTORIOSO n°4 (29.1.1938) à 27 (9.7.1938) : Il Crociato – 24 pl./réédité dans GLI ALBI DEL VITT n°10 : Il Crociato Nero.
Scénario de Gian Luigi Bonelli et dessins de Kurt Caesar – signé.
Hugues d’Ivrée, jeune chevalier français, quitte le château paternel pour partir en croisade combattre les Sarrazins. Drogué par un chevalier félon qui voulait se venger, il ne peut mener ses troupes au combat et on le bannit des armées chrétiennes. Il devient alors le Chevalier Noir, un combattant masqué à la tête d’invincibles soldats, demeurant toujours au service de Godefroy de Bouillon.
Note : Estève a réalisé une couverture pour ce numéro.

Les enquêtes célèbres de Pipe-Jim (ép. 1 : Trafic au Rio-Grande – 10 pl.).
Ce héros est une création de Jacques Devaux qui signe ici d’un nouveau pseudonyme : E. Deltmar. Pipe Jim travaille pour le journal « New-York Magazine » et mène des enquêtes policières. La première (TARGA n°36 à 38) le met sur la trace de fabriquants de faux billets, dans un cadre western. On le voit constamment fumer la pipe, ce qui explique son surnom. Lors de la seconde (TARGA n°39), il doit retrouver un tableau de Rembrandt qui a été volé et il n’hésite pas à lui substituer un faux afin de démasquer les coupables. Une cigarette a remplacé la pipe et on apprend son vrai nom : Hogarth (clin d’œil ?).
Le dessin de Devaux est plutôt grossier. Peut-être ces planches étaient-elles prévues pour le petit format ? D’autres récits de Devaux paraissaient en effet dans SUPER BOY à la même époque.

N°37 (1.1951) : couverture Estève (signé)
Récit italien : La cité du Soleil – 20 pl.
IL VITTORIOSO n°34 (26.8.1939) à 1 (6.1.1940) : La città del Sole – 20 pl./réédité dans ALBI VITT n°26.
Scénario de Spartaco Cozzi et dessins de Kurt Caesar – signé.
Évocation d’une conquête célèbre, celle des soldats espagnols dirigés par Cortez qui vont venir à bout des Aztèques du roi Montezuma.
Note : Estève a réalisé une couverture pour ce numéro.

Le jour de l’An – 1 page-gag de Jacovitti
IL VITTORIOSO n°1 (1.1.1949) : Anno Nuovo, Vita nuovo – 1 page
Le Père Noël apporte un cadeau à chacun des héros du dessinateur. Quant à l’auteur lui-même, il reçoit… une boîte pleine d’arêtes de poissons !


Pipe Jim (ép. 2 : Une fois à la prison – 9 pl.) – Jacques Devaux

N°38 (2.1951) : couverture Estève (signé)
Récit italien : Les Forêts Ardentes – 25 pl.
SALGARI série II n°15 (2.4.1949) à 28 (3.7.1949) : Le Selve Ardenti.
Dessins de Walter Molino d’après Emilio Salgari.
Guidée par la jeune reine Minnehaha, la tribu des « Forêts Ardentes » sème la désolation. John, le fils du colonel Devandel, poursuit Minnehaha depuis des années par vengeance. Un western décousu car très mal adapté dans sa version française. Notamment, toute la fin est manquante et remplacée par des résumés.
Note : Estève a réalisé une couverture pour ce numéro.


Pipe-Jim (ép. 3 : Vers le Sud – 10 pl.) – Jacques Devaux

N°39 (3.1951) : couverture Estève (signé)
Récit italien : Orient mystérieux – 14 pl.
IL VITTORIOSO n°52 (25.12.1949) à 13 (26.3.1950) : Oriente sconosciuto – 14 pl. Scénario de Celletti et dessins de Renato Polese.
L’action débute à Venise en 1264 : précurseur de Marco Polo, le jeune Victor Vianello embarque pour Constantinople à la recherche de son père parti depuis dix ans. Il effectue un long voyage en Orient, rencontre le Khan Kublaï, puis finit par retrouver son père et le ramener à Venise.
Note : Estève a réalisé une couverture pour ce numéro.

Récit italien : Sous la vallée des Rois – 10 pl.
TED n°58 (26.6.1950) : Sotto la valle dei Re – 15 pl.
Scénario de Danilo Forina et dessins de Vincenzo Chiomenti.
Le professeur Harwey a découvert et décripté un papyrus. Accompagné de son jeune assistant et d’un journaliste, il se rend en Égypte. Des fouilles leur font découvrir le sarcophage du pharaon Hanaki VII qui dissimule un passage secret souterrain débouchant sur une antique civilisation…


Pipe Jim et Beans (récit complet – 10 pl.) – Jacques Devaux

 

 

RELIURES ÉDITEUR

Les premiers numéros ont été reliés avec des GARRY.
TARGA GARRY Noël 1948 : TARGA n°2 à 8 + GARRY n°1 à 6 – couverture Robert Bagage (signé Robba)
GARRY TARGA : TARGA n°12 à 17 + GARRY n°9 à 14 – couverture Robert Bagage


TARGA : n°12 à 22 
TARGA : n°16 à 22 
TARGA : n°23 à 29 – couverture Francis Péguet
TARGA Magazine : n°30 à 39 – couverture Rino Ferrari

 

GALERIE D'ORIGINAUX

Originaux de TARGA n°27 : couverture + planches

-

Cliquer sur l'image pour agrandissement

- - -

Cliquer sur les images pour agrandissement